Commencer la musique : comment choisir son instrument ?

Loisirs

A partir de l’école primaire, les enfants sont souvent invités à pratiquer de la musique. Certaines écoles disposent même de classes spécialisées, incluant des heures de solfège et de pratiques dans leur formation. Mais avant de devenir un grand musicien, encore faut-il bien choisir son instrument. Et cela ne doit jamais se faire sur un coup de tête !
Voici tous les critères pour bien se renseigner et choisir correctement.

Le temps

Certains instruments demandent plus de temps d’apprentissage que d’autres, des cours de solfège ou non. Il faut aussi prendre en compte le trajet de la maison à l’école de musique. Assurez-vous que vous aurez le temps de vous rendre à chaque séance, et que les journées de votre enfant ne seront pas trop chargées.

La place à la maison

Pensez aussi que votre enfant doit pouvoir d’entrainer régulièrement à la maison, alors si vous avez peur du bruit, pour vous ou vos voisins, optez pour un instrument peu bruyant ou pouvant être branché sur un casque. De même, évitez de l’inscrire à des cours de batterie si vous ne pouvez en installer une chez vous.

cornet-593661_1280

Le projet

Hors cas exceptionnels, les instruments d’orchestre (clarinette, basson, violon, etc.) mènent à des carrières musicales, dans le classique. Si vous souhaitez seulement éveiller son intérêt pour la musique, ou si votre enfant veut « monter un groupe », optez plutôt pour la guitare, la basse, la batterie, etc.
D’ailleurs, ces derniers ne nécessitent pas obligatoirement de passer par une école de musique et des cours de solfège, contrairement aux premiers.

La motivation

Si votre enfant rêve de jouer de son instrument, de devenir un pro, et s’il est d’un naturel curieux et motivé, n’importe quel instrument sera à sa portée.
Si au contraire l’enfant montre un intérêt limité, change rapidement d’avis ou rechigne toujours à s’entrainer, mieux vaux opter pour un instrument simple comme la guitare.
Mais dans tous les cas, n’imposez jamais un instrument : le plaisir est la clé de l’apprentissage !

Le physique

Là encore, des inégalités, certes injustes, peuvent survenir. Si votre enfant est fan de contrebasse mais qu’il est trop petit pour la trainer avec lui, et que vous ne pouvez l’amener à ses cours, on se rabattra vite vers un instrument plus petit. De même, un enfant avec de toutes petites mains aura certainement du mal à jouer de certains instruments à cordes ou à vent.
Si des versions enfants existent, elles ne conviennent toujours pas à tout le monde. Adaptez donc l’instrument aux capacités physiques de l’enfant.

piano-606080_1280

Le budget

C’est triste à dire, mais les plus petites bourses auront du mal à se lancer dans l’apprentissage de certains instruments, rares ou chers. Un piano d’occasion coûtera toujours plus cher qu’une guitare neuve, et un violoncelle sera plus onéreux qu’une clarinette.
Toutefois, si l’enfant est vraiment motivé, sachez qu’il existe des solutions comme la location d’instruments, qui permet de pratiquer sans investir.