Pourquoi la qualité de l’eau est importante pour l’infusion du thé

RomualdBien-être

La qualité de l'eau est primordiale pour un thé réussi

De l’eau, c’est de l’eau, non ? Y-a-t-il vraiment une différence entre le fait de choisir une eau du robinet plutôt qu’une eau en bouteille pour infuser son thé ? Sentirai-je vraiment une différence entre du thé infusé avec de l’eau minérale Evian, Volvic ou avec de la Contrex ?

L’eau est la mère du thé, selon la formule des chinois. En effet, l’eau représente environ 98,5% du volume dans une tasse de thé, ce qui signifie que la qualité de l’eau que vous utilisez est tout aussi important que la qualité de votre thé. Aussi, vous aurez beau opter pour des thés fantastiques, si vous les infusez en utilisant une mauvaise eau, le résultat risque loin d’être parfait…

Comment la qualité de l’eau change votre thé ?

L’importance de l’eau dans la préparation du thé est un sujet qui préoccupe les amateurs depuis très longtemps. Lu Yu, auteur de Ch’a Ching, le Classique du Thé, premier ouvrage au monde traitant du thé, raconte qu’il était capable de distinguer l’eau tirée du milieu du fleuve Bleu, de celle tirée du bord de ce même fleuve et que le thé préparé avec l’une ou l’autre de ces eaux avaient un goût totalement différent.

Tout comme pour le café, la plupart des gens utilisent l’eau du robinet pour préparer leur thé, or il est rare que cette eau soit la meilleure pour l’infusion de son thé. Si néanmoins vous souhaitez tout de même utiliser l’eau du robinet, vous devriez faire attention aux quatre paramètres suivants :

  • l’aspect de l’eau : y a-t-il des particules ou éléments en suspension ? A-t-elle une couleur particulière ? Si la réponse est oui, vous savez ce qu’il vous reste à faire…
  • l’odeur de l’eau : sent-elle le souffre ou encore le chlore ?
  • Le goût de l’eau :  si l’eau pure est censée ne pas avoir de goût, l’eau du robinet (ainsi que l’eau minérale) peut présenter un certain goût. Sentez-vous des dominances minérales, un goût de renfermé ?
  • La dureté de l’eau : selon les régions, vous pouvez constater une accumulation de calcaire dans votre bouilloire ou autour de vos robinets.

L’une des solutions peut être alors d’utiliser un système de filtre à eau, installé directement sur votre robinet, ou d’avoir recours à une carafe filtrante. Cela permet d’éliminer les éléments solides visibles, le chlore et d’améliorer ainsi la plupart du temps le goût de l’eau. néanmoins ce système de filtre à eau ne va guère modifier la teneur en minéraux de l’eau, car ceux-ci sont dissouts. Pour ce faire, il faut utiliser un procédé  d’osmose inverse qui vous donnera une eau totalement pure, supprimant tous les minéraux, ce qui n’est pas forcément souhaitable d’un point de vue santé tout d’abord et aussi car les minéraux contenus dans l’eau sont importants dans le goût de la boisson in fine. 

Si l’on ne peut filtrer son eau, il faut alors utiliser de l’eau minérale pour préparer son thé.

 

Privilégier l’eau minérale naturelle pour préparer son thé

Eau minérale, eau de source : quelle différence ? C’est de l’eau en bouteille, non ? Rappelons d’abord que l’on distingue l’eau de source naturelle, de l’eau minérale : l’eau de source contient moins de minéraux que l’eau minérale naturelle, et sa composition peut varier, tandis que l’eau minérale naturelle aura généralement la même composition. Aussi, pour le thé, préférez de l’eau minérale naturelle.

Quant au choix de l’eau, il est recommandé de privilégier des eaux doucespar opposition aux eaux dites « dures » qui contiennent beaucoup de calcium et de magnésium. Comme eaux très peu minéralisées, citons Spa, Montcalm ou Mont-Roucous, avec un PH plutôt neutre. Les eaux moyennement minéralisées, comme par exemple Volvic, Evian, Cristalline,… en fonction de leur teneur en minéraux, ont un goût un peu plus typé qui teinte celui du thé, mais cela peut tout à fait vous convenir.

Autre conseil : utilisez de l’eau fraîche. Cela va de soi, mais une eau restée plusieurs jours dans la bouilloire risque de se charger de saveurs parasites

Ensuite, n’oubliez pas que la température de l’eau est un critère important pour la préparation d’un thé parfait !

L’eau est donc une condition sine qua non pour avoir un bon thé. Néanmoins, même avec la meilleure des eaux, n’espérez pas trop obtenir une bonne liqueur si vous utilisez un mauvais thé. Dès lors, ll ne vous reste plus qu’à choisir de très bons thés en vrac et de faire chauffer la bouilloire !